Comment choisir un collier de perles ?

choisir un collier de perles

Les perles sont des parures qui mettent les bras et le cou en avant chez une femme. C’est pourquoi elles ont tendance à opter pour celles qui sont d’excellente qualité. Comment peuvent-elles reconnaître les belles perles sur le marché ? Il faut porter un bijou qui donne plus de valeur ajoutée à l’image de chaque femme.

Tenir compte de la taille du collier

Choisir son collier de perles ne se fait pas avec l’aide du hasard. Effectivement, il est nécessaire d’avoir du goût et des connaissances en la matière. Déjà, il convient d’étudier la taille idéale qu’aura le bijou. Certaines femmes optent pour un collier au ras du cou tandis que d’autres préfèrent un collier matinée. Le premier mesure dans les 40 cm tandis que l’autre fait jusqu’à 50cm. Quoi qu’il en soit, il faut que le joyau soit assez court ou assez long pour aller de pair avec la tenue vestimentaire de ces dames. Un collier opéra pour sa part mesure jusqu’à 90cm et convient parfaitement aux soirées chics avec des tenues élégantes. Pour les plus fantaisistes, un collier sautoir orné de perles est le bijou qui convienne le mieux. En somme, les choix sont vastes, mais il faut choisir la parure qui convient à la mode vestimentaire du jour. Afin d’avoir plus d’informations sur le sujet, il est recommandé de se rendre sur www.bluepearls.fr.

Se tourner vers un collier avec des perles d’Australie ou des perles d’eau douce

La seconde manière pour bien choisir ses perles revient à se pencher sur la nature ou l’origine même de ces dernières. Il existe 4 sortes de perles de culture, dont une en entrée de gamme. Il s’agit des perles d’eau douce. Elles sont disponibles en 4 couleurs, dont le rose, le blanc, le noir et la lavande. Ce sont les variantes les plus répandues. Toutefois, une vérification de l’écart de diamètre doit être faite. Un bon collier n’excédera pas 0,5 mm. Le choix se base tant sur l’harmonie que sur la sélection.

Ensuite, il y a les perles d’Akoya du Japon ou de Chine. Ces prototypes sont noirs, dorés ou blancs en fonction des cas. Les qualités sont aussi différentes. Celles de Chines ne sont pas plus prisées que celles du Japon du fait de leur épaisseur, de leur lustre ou du diamètre. Quant aux perles de Tahiti, elles sont reconnaissables du fait de leur taille, de leur reflet peu commun et de leur couleur. Ce sont des perles de luxe qui sont de qualité supérieure. Elles peuvent être blanches ou dorées et sont synonymes d’apparat.

Choisir la meilleure qualité

Pour que le choix du collier de bijoux perles soit une réussite, il est nécessaire de s’assurer de la qualité du bijou. Afin de vérifier ce détail, il faut tenir compte de certains points clés. Entre chaque perle présente sur le collier subsiste un diamètre de 1 à 2 mm pour les grains. En outre, il convient aussi de voir le lustre de plus près. Ce dernier se doit d’être aussi lumineux qu’un cristal de swaroski. Ce qui permet d’affirmer l’excellence des perles qui ornent le joyau. Par ailleurs, il est plus qu’important de bien examiner les perles pour ensuite confirmer qu’elles ne comportent aucune fissure. Entre autres, les perles ne doivent en aucun cas présenter des tâches ni moins des bosses. Elles doivent avoir un joli contour bien régulier. Actuellement, différentes formes de perles sont disponibles, mais force est de constater que la rondeur de ce trésor est aussi déterminante pour sa valeur. En somme, plus la perle est grande et plus elle a une valeur importante.

Réglage et revêtement de la perle

Il ne faut pas oublier que le bijou perle est conçu à l’aide de diverses couches de nacre. Cette dernière est en fait une solution qui est secrétée par l’huître et qui permet au joyau de bien cuirasser son intérieur qui est assez délicat et qui peut s’érayer du fait d’un seul grain de sable. L’enrobage d’une perle est la couche qui se trouve à l’extérieur. Il doit être épais de manière à procurer une bonne protection pour la perle. D’habitude, l’éclat et le revêtement vont de pair. Il est à noter que l’épaisseur dudit revêtement est également un facteur qui influe sur la qualité de la perle. Aussi, il importe de savoir qu’une perle caractérisée par un revêtement mince peut s’écailler facilement et elle aura tendance à ternir vite. Elle ne sera donc pas durable. Un collier paré de ce type de perle ne durera pas dans le temps. Ainsi, c’est un achat qui n’est pas recommandé. Par ailleurs, il faut également s’assurer du fait que le réglage soit de qualité optimale et que la perle soit bien ajustée. C’est un point essentiel qui doit être vérifié au moment de l’achat du collier. En effet, une perle percée de manière décentrée peut se prendre de manière maladroite sur le brin.

Comment reconnaître un bijou ancien d’une reproduction ?
Qu’est ce qui justifie des écarts de prix entre plusieurs diamants ?